Créer un site internet

L'art, Allié du parti communiste

La propagande du Parti de nos jours

 

         A contrario du cas de la Russie et de la déstalinisation qui suivit l'effondrement de l'URSS, il n'y eut, en Chine, aucune démaoïsation à proprement dit. L'image du grand Timonier est toujours respectée dans l'empire du Milieu, que ce soit par le Parti Communiste qui utilise allègrement l'idéologie maoïste pour assoir son pouvoir et son autorité, ou même par une écrasante partie de la population chinoise qui continue de le considérer comme un grand homme qui a créé une nation forte et libre. Mao fait partie intégrante de la culture chinoise, et l'on peut s'en rendre compte en allant à Pékin et en observant son immense portait accroché sur la façade de la Cité Interdite, dont le regard avenant et le visage souriant toise l'intégralité de la place Tian An Men. Son visage est imprimé sur chaque billet de banque chinois.  

 

Un billet de 100 yuan

                                                  Source: Google images

 

Il est vrai que le culte de la personnalité voué à l'ex-dirigeant de la Chine n'est pas aussi vivace que de son vivant, mais il est toujours existant. Afin de préserver son image, critiquer ouvertement Mao peut entraîner des problèmes judiciaires et est même parfois passible d'emprisonnement. Mais l'entretien du culte du Grand Timonier ne passe pas seulement par la censure : le gouvernement chinois utilise également la propagande, héritage direct de celle utilisée par le PCC lors de la Révolution Culturelle.   

Le Parti continue d'ériger des statues à la gloire de Mao, comme Standing on Juzi Island, une immense statue située en plein milieu du fleuve Xiang présentant une image moderne d'un Mao jeune et fort, les cheveux flottant au vent, et de faire écrire des ouvrages vantant les mérites du Grand Timonier.

 

Standing on Juzi Island

Source: Google images

 

 

 Mais l'évolution et le développement de la Chine poussent l'apparition de nouveaux moyens de propagande, plus modernes, qui coexistent avec l'art de propagande traditionnel : les téléfilms racontant l'histoire moderne de la Chine à travers un point de vue favorable à l'idéologie maoïste se multiplient, et des longs métrages sur la vie de Mao sont tournés à travers tout le pays. En 2011, à l'occasion de l'anniversaire de Mao, un film intitulé Beginning of a Great Revival fut diffusé dans toutes les salles de cinéma chinoises, et présentait un long-métrage sur la création du Parti Communiste Chinois en 1921 avec des acteurs de renom comme John Woo, Andy Lau or Daniel Wu, ainsi que plusieurs centaines de figurants.  

 

 

 

 

De plus, on peut assister à une réelle volonté du gouvernement chinois de redorer l'image de Mao à l'étranger, où il est souvent soumis à des controverses, comme aux Etats-Unis ou en Europe. Les moyens financiers du PCC lui permettent de produire des reportages qui sont diffusés à l'international, comme la série documentaire How China Works, sur Discovery Channel. Ce programme est une série de "documentaires" sur la Chine, présentés par des personnalités étrangères, diffusés par des chaînes de télévision internationales et reconnues... mais réalisés sous les auspices du Parti communiste pour en répercuter les messages clefs, et ainsi redorer son image.   

 

 

 

 

© LIU Cécile, XU Laetitia, CHEN Davy, BERTHAULT Simon.

 ARTICLE L111-1 L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous.

×